• OAP asb
    OAP asb

    Photo formation des bénéficiaires du projet sur le Projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants (Muhuta-Bugarama) » sur la gestion/résolution des conflits électoraux : Commune Muhuta, Zone Gitaza

  • OAP asb
    OAP asb

    Formation des bénéficiaires du projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants (Muhuta-Bugarama) » sur le Patriotisme et la Gouvernance : Commune Muhuta, Zone Gitaza

  • OAP asb
    OAP asb

    Petite séance d’animation et danses sur la cohabitation pacifique et la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux (Zones Muhuta et Busenge de la Commune Muhuta)

  • OAP asb
    OAP asb

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux en Commune Nyabiraba (travaux de groupes)

  • OAP asb
    OAP asb

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux en Commune Nyabiraba (travaux de groupes)

  • OAP asb
    OAP asb

    Petite séance d’animation et danses lors de la formation des membres des comités de paix sur la cohabitation pacifique et la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux (Commune Nyabiraba)

  • OAP asb
    OAP asb

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux : Commune Kabezi (Témoignage d’un ancien membre du comité de paix) : Projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants (Phase IV) »

  • OAP asb
    OAP asb

    Témoignage et conseils de l’animateur volontaire de l’OAP asbl des Zones Muhuta et Busenge (MANIRAMBONA Siméon) lors de la formation des bénéficiaires du projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants (Muhuta-Bugarama) sur le Patriotisme et la Gouvernance

  • OAP asb
    OAP asb

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux : Commune Nyabiraba

  • OAP asb
    OAP asb

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux : Commune Nyabiraba

Tout le long de la période préélectorale de Mars à Avril 2020, l’Organisation d’Appui à l’auto-Promotion « O.A.P asbl » sur appui financier de ses partenaires Oxfam Allemagne, Fondation Arcanum et 11 11 11 a organisé plusieurs sessions de conscientisation/formation à l’intention des membres des comités de paix et des jeunes identifiés dans le cadre des projets de « Réinsertion socio-économique des Ex-combattant(e)s (Phase IV & Muhuta-Bugarama) et Gouvernance et Développement, des animateurs volontaires de l’O.A.P asbl, des autorités locales et autres leaders de la communauté sur diverses thématiques en rapport avec la consolidation de la paix, la gestion pacifique des conflits électoraux, la résilience aux manipulations politiques et identitaires, ainsi que le patriotisme. Notons que suite au contexte lié au COVID-19, chaque session commençait par une séance d’information sur le coronavirus et les mesures de prévention préconisées par le Ministère de la santé et les dirigeants du pays.   

A travers cette campagne de conscientisation/formation, l’OAP visait d’une part, l’appui au Gouvernement du Burundi dans son processus de Renforcement de la paix et de la sécurité et d’éducation civique et patriotique par la conscientisation et la capacitation de la population en matière de consolidation de la paix et de patriotisme, et d’autre part la contribution à la prévention des conflits de tout genre, plus particulièrement les conflits politiques en ces périodes électorales et leur gestion pacifique une fois qu’ils surviennent, sans oublier le renforcement de la cohésion sociale entre différentes couches de la population.

Précisons que l’autre but poursuivi par l’OAP est de constituer autour des personnes conscientisées et formées un réseau d’hommes et de femmes leaders qui changent positivement de comportement  dans leur vie familiale, influence ainsi les voisins de leurs localités, et qui par la suite servent de relais des messages de paix, de cohésion sociale et de citoyenneté et qui participent activement au conseil des voisins et à la résolution des conflits de toute sorte y compris les conflits politiques.  

Au total, 1.125 personnes dont 332 femmes et 793 hommes ont participé à ces sessions de conscientisation/formation. Précisons que les personnes conscientisées et formées proviennent de toutes les zones des communes cibles des trois projets susmentionnés, à savoir Isale, Mubimbi, Mutimbuzi, Kanyosha, Nyabiraba, Kabezi, Mutambu, Muhuta et Bugarama.

De façon unanime, les administrateurs communaux qui ont ouvert la plupart de ces sessions de conscientisation/formation, ainsi que les participant de diverses catégories [les Ex-combattants, les représentants de différents partis politiques opérant dans les communes citées en supra, les personnes ayant un faible niveau de vie (orphelins, veufs/veuves, batwa, albinos, rapatriés, handicapés pouvant réaliser des activités physiques), les chefs de collines, les représentants des comités mixtes de sécurité, les représentants des confessions religieuses, les représentants de la société civile, ainsi que les représentants des notables traditionnels] ont beaucoup salué et apprécié les thèmes traités et la période durant laquelle les sessions de conscientisation/formation ont été organisées. C’est ainsi que des engagements ont été pris et des recommandations formulées à l’égard des uns et des autres pour consolider la paix davantage, gérer pacifiquement les conflits (notamment les conflits électoraux), améliorer la cohésion sociale dans leurs localités entre les personnes ayant des opinions politiques différentes, sans oublier l’incitation de l’amour patriotique.

D’après les animateurs volontaires de l’OAP asbl, ces sessions de formation, de même que les autres activités réalisées antérieurement dans le domaine de paix, de sécurité et de Gouvernance sont en train de porter des fruits car ils affirment que les gens ayant participé à ces activités sont en train de se comporter de façon exemplaire et que quand bien même il y’en aurait qui veulent se méconduire à l’égard des autres membres de la communauté, il(s) se ressaisit(ssent) quand on lui/leur rappelle ce qui a été convenu dans le cadre de ces activités.

Quelques témoignages individuels recueillis sont repris ci-dessous :

Témoignage de BARAKEKENWA Séraphine, Zone Maramvya,
Commune Mutimbuzi, Province Bujumbura.

« Les formations en rapport avec la consolidation de la paix ont occasionné un grand changement positif dans notre localité. Juste après la démobilisation, nous ex-combattants et membres des différents partis politiques, nous nous voyions en chiens de faïence. Mais peu à peu, avec les formations/conscientisations et l’accompagnement de l’OAP, nous avons transcendé nos opinions politiques et nous avons appris à cohabiter de nouveau pacifiquement. Certains d’entre nous faisons partie des comités de paix et nous contribuons à la médiation des gens dans notre communauté. En ces périodes électorales, nous allons continuer à montrer de bons exemples et à relayer les messages de paix tout en donnant des conseils aux fauteurs de troubles. »

SINGORA Gaston, Chef de Zone Maramavya et bénéficiaire
du projet « Réinsertion socio-économique
des Ex-combattants » depuis le début.

« Auparavant, c’était très dur. Les membres de chaque parti entre le "CNDD-FDD" et le "FNL" avaient leur propre circonscription et si une personne d’un parti politique opposé se retrouvait dans cet endroit, il était lynché. Actuellement, grâce à l’OAP, cette situation s’est dénouée. Vraiment l’OAP nous a mis sur la bonne voie. Maintenant, c’est nous qui servons d’exemple aux autres. Je suis pour le moment Chef de zone et c’est grâce à l’OAP que je suis ce que je suis. Je demanderais à mes camarades d’aller bien mettre en application ce dont ils bénéficié durant cette formation et de consolider la paix et la sécurité dans leurs collines. Actuellement, les bénéficiaires de ce projet ont beaucoup de chances car l’OAP a déjà introduit la formation en divers métiers. Je demande aux bénéficiaires de ces métiers de ne pas céder aux manipulations politiques mais plutôt de s’atteler à ces métiers pour aboutir à l’auto-développement. »

NIYONGABO Jean Pierre, Administrateur de la
commune Mutambu, Province Bujumbura.

« Nous remercions vivement l’OAP pour ses diverses réalisations dans notre commune et particulièrement pour les activités en rapport avec la paix, la gouvernance et le développement. Ces activités ont la particularité de prendre en compte la diversité politique. Je salue également que ces formations/conscientisations au moment opportun car nous membres des partis politiques, allons commencer les campagnes électorales la semaine prochaine. Je demande donc aux participants de mettre en application les recommandations qui leur ont été données. Je conseillerais à chacun d’entre vous de se préoccuper de quoi faire vivre sa famille dans l’avenir plutôt que d’entrer en confrontation avec les personnes qui ne partagent pas avec lui les opinions politiques. »