• OAP asbl
    OAP asbl

    Photo formation des bénéficiaires du projet sur le Projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants (Muhuta-Bugarama) » sur la gestion/résolution des conflits électoraux : Commune Muhuta, Zone Gitaza

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Formation des bénéficiaires du projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants (Muhuta-Bugarama) » sur le Patriotisme et la Gouvernance : Commune Muhuta, Zone Gitaza

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Petite séance d’animation et danses sur la cohabitation pacifique et la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux (Zones Muhuta et Busenge de la Commune Muhuta)

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux en Commune Nyabiraba (travaux de groupes)

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux en Commune Nyabiraba (travaux de groupes)

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Petite séance d’animation et danses lors de la formation des membres des comités de paix sur la cohabitation pacifique et la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux (Commune Nyabiraba)

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux : Commune Kabezi (Témoignage d’un ancien membre du comité de paix) : Projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants (Phase IV) »

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Témoignage et conseils de l’animateur volontaire de l’OAP asbl des Zones Muhuta et Busenge (MANIRAMBONA Siméon) lors de la formation des bénéficiaires du projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants (Muhuta-Bugarama) sur le Patriotisme et la Gouvernance

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux : Commune Nyabiraba

  • OAP asbl
    OAP asbl

    Formation des membres des comités de paix sur la gestion/résolution pacifique des conflits électoraux : Commune Nyabiraba

Ce mercredi 26 février 2020, l’Organisation d’Appui à l’auto-Promotion (OAP asbl) a procédé à la remise officielle des certificats professionnels attestant les connaissances acquises à 50 lauréats représentant 280 lauréats qui ont bénéficié la formation professionnelle en différents métiers. Cet événement est le résultat de la formation qui s’est déroulée depuis le mois de Mai 2019 dans 21 zones administratives des 7 communes cibles du projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants » (Phase IV).

 

Rappelons que dans ses objectifs de soutien aux personnes vulnérables en vue de retrouver leur dignité à travers des activités d’appui à l’autopromotion, l’OAP n’a pas oublié les anciens combattants qu’elle accompagne depuis 2003, date marquant le premier cessez-le-feu de grande envergure entre le gouvernement de transitoire et différents mouvements armés y compris les FDD et les FDN. L’action de l’OAP étant de contribuer à une meilleure réinsertion socio-économique de ces derniers après le constat des tensions entre les ex-combattants eux-mêmes et entre les citoyens restés sur les collines et ces derniers suite aux actes répréhensibles de certains d’entr’eux et les préjugés communautaires sur ces ex-combattants. Face à cette situation, l’OAP asbl a dans un premier temps œuvré sans relâche pour essayer de renouer les liens et assainir les relations entre ces catégories de gens.

Après la phase d’initiation à la paix et à la cohabitation pacifique, l’OAP asbl s’est engagée depuis 2013 à promouvoir des projets d’interdépendance économique visant les ex-combattants et les catégories vulnérables de la société dont les orphelins, les veuves et les Batwa, etc. dans le but de renforcer les acquis d’une cohabitation pacifique issue de la première phase et de favoriser l’autopromotion facteur très important pour la résistance aux manipulations politiques et identitaires.

Notons que cette 4ème phase du projet « Réinsertion socio-économique des Ex-combattants » en cours depuis septembre 2017 a renforcé les acquis des phases précédentes et a permis d’atteindre les résultats et les changements qui inspirent un sentiment de satisfaction et de fierté à l’OAP, à ses partenaires financiers et à la population en général de la zone d’action et plus spécifiques aux bénéficiaires directs. Ainsi, à l’occasion de la remise officielle des certificats aux Cinquante lauréats représentant les 280 bénéficiaires du programme de réinsertion socio-économique des ex-combattants, un homme et une femme, tous deux  anciens combattants, ont témoigné et exprimé leurs sentiments de gratitude envers l’OAP asbl :

  Discours et témoignage de madame « Séraphine BARAKEKENWA » ex-combattante

« Après mon parcours de combattante, je ne foutais rien de mes journées à part consommer du chanvre et à cause de cela, j’étais devenue l’objet de moqueries dans mon village », témoigne Séraphine BARAKEKENWA.La jeune maman révèle que grâce à sa rencontre avec l’OAP asbl et les actions de conscientisation et de renforcement qu’elle a bénéficié de cette dernière, sa vie a pris un tournant très positif et décisif. « Je suis devenue une nouvelle personne et ma situation s’est nettement améliorée. J’exerce du commerce, j’ai de l’électricité dans ma maison fourni par ma plaque solaire acheté grâce aux bénéfices de mes activités génératrices de revenus, j’ai pu construire un beau salon de coiffure et accorder un capital à un de mes enfants qui est devenu coiffeur, je mange trois fois par jour, etc.  » Séraphine révèle en plus qu’elle s’est attelée à maîtriser tout ce qui relève de l’élevage des poules pondeuses. « J’ai appris comment élever les poules pondeuses : les  nourrir, l’accompagnement du processus de couvaison d’œufs,…». Notons que l’ex-combattante encadre aussi un club des jeunes sur les danses traditionnelles.

 

 

Discours et témoignage de monsieur « Révérien HAVYARIMANA »

Même son de cloche du côté de Révérien HAVYARIMANA. Cet ancien combattant a reçu une formation en couture. « Quand je m’achète des vêtements, je ne me préoccupe plus de savoir s’ils seront à ma taille ou pas, car je sais qu’une fois chez moi, je peux les retoucher comme je l’entends ! Ai-je ainsi appris, grâce à l’OAP asbl, à faire les choses par moi-même et gagner des revenus pour mon ménage ! », avance Monsieur Havyarimana.

 

 

 

 Le secrétaire communal de Kabezi qui avait représenté l’administration dans ces cérémonies de remise des certificats, Monsieur Anicet NYANDWI, a également pris la parole pour louer le travail de l’Organisation d’Appui à l’auto-Promotion. « L’OAP asbl ne ménage jamais ses efforts pour permettre à la population de prendre son envol économique ». L’administratif à la base a profité de cette occasion pour exhorter tous les lauréats de la formation professionnelle de prendre soin du matériel qui leur a été octroyé par le projet comme capital de départ  pour leurs initiatives d’autopromotion. « Ne commettez surtout pas l’erreur de vendre les outils qui vous ont été donnés. Vous y perdriez gros ! », a insisté Anicet NYANDWI.  Il a terminé son allocution en demandant aux lauréats bientôt entrepreneurs, de veiller à enregistrer leurs associations auprès de l’administration de leur ressort. Dans son allocution, Ernest NIYONZIMA, Secrétaire Exécutif ai. de l’OAP asbl, a affirmé que ces formations ouvrent une fenêtre d’opportunités à ces lauréats. « Les activités qui découleront des métiers pour lesquels vous avez été formés vous permettront de gagner de petits et de gros marchés ! ». Et de souligner que ces projets de formation s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre la pauvreté des ménages. Monsieur NIYONZIMA a demandé en outre aux bénéficiaires de ces formations de transmettre à d’autres les connaissances acquises et de s’organiser en associations d’autopromotion en vue d’un développement local « profitable à tout le monde ».Notons que ces cérémonies de remise officielle des certificats dans le cadre de la formation professionnelle du projet de «Réinsertion socio-économique des Ex-combattants » ont été rehaussées par la présence de Madame JANA SCHINDLER, coordinatrice des projets au sein d’Oxfam Allemagne qui appui techniquement et financièrement ce projet.

Précisons que 250 personnes dont 113 femmes et 137 hommes identifiées dans 7 communes de la Province Bujumbura : Kabezi, Mutimbuzi, Kanyosha, Isare, Mubimbi, Nyabiraba et Mutambu du projet ont bénéficié d’une formation professionnelle dans différents métiers : Coupe-couture, Tôlerie et Soudure, Menuiserie, Coiffure pour dames et hommes, art culinaire, peinture, cordonnerie, élevage de poules pondeuses, savonnerie et 30 autres personnes dont 13 femmes et 17 hommes sont encadrées en agriculture maraichère.