• Journée d’échanges entre les relais de l’OAP asbl sur la paix et le développement
    Journée d’échanges entre les relais de l’OAP asbl sur la paix et le développement
  • La sensibilisation et Formation des ABATANGAMUCO
    La sensibilisation et Formation des ABATANGAMUCO

     ABATANGAMUCO qui signifie « Ceux qui éclairent » donc ce sont des couples qui se sont engagés à donner le modèle de cohabitation pacifique dans les ménages

  • Visite d’échanges d’expériences interprovinciales PRCCRCC
    Visite d’échanges d’expériences interprovinciales PRCCRCC

     Projet de Renforcement de Capacités Communautaires pour la Résilience aux effets du Changement Climatique, PRCCRCC en sigle.

  • Journée de clôture de la saison d’alphabétisation session 2018-2019
    Journée de clôture de la saison d’alphabétisation session 2018-2019
  • Journée de clôture de la saison d’alphabétisation session 2018-2019
    Journée de clôture de la saison d’alphabétisation session 2018-2019
  • Sensibilisation  des points focaux  et les professionnels de sante  dans le but de lutter contre les violences domestiques et les violences basées sur le genre
    Sensibilisation des points focaux et les professionnels de sante dans le but de lutter contre les violences domestiques et les violences basées sur le genre
  • Débats des jeunes artisans de paix ensemble avec les structures communautaires et les jeunes membres es partis politique sur l'instrumentalisation politique et identitaire
    Débats des jeunes artisans de paix ensemble avec les structures communautaires et les jeunes membres es partis politique sur l'instrumentalisation politique et identitaire
  • Journée d’échanges entre les relais de l’OAP asbl sur la paix et le développement
    Journée d’échanges entre les relais de l’OAP asbl sur la paix et le développement

A la suite de la saison d’alphabétisation des adultes effectuée dans la province de Bujumbura et de Rumonge, l’activité de « Clôture de la saison d’alphabétisation, session 2018-2019» a eu lieu en date du 04 octobre  2019 au siège de l’OAP asbl. C’était une journée de célébration de clôture et d’octroi des certificats  eu égard aux lauréats qui se sont distingués par centre d’alphabétisation à raison d’une personne par centre. Au total 33 représentants des lauréats sur 296 étaient seulement invités du fait qu’ils ont terminé les premiers de classe à une note variant entre 12 et 20 mais pas mal des lauréats ont eu une note supérieure à 15 voire 20 sur 20.

  • DSC_0069.JPG
    big image
    DSC_0069.JPG
  • DSC_0068.JPG
    big image
    DSC_0068.JPG
  • DSC_0002.JPG
    big image
    DSC_0002.JPG
  • DSC_0066.JPG
    big image
    DSC_0066.JPG

Cette activité était rehaussée par l’envoyé de la Directrice du département d’alphabétisation des adultes qui est le département du Ministère de l’Enseignement de Base et Secondaire, de l’Enseignement des Métiers, de la Formation Professionnelle et de l’Alphabétisation (MEBSEMFPA), quelques administrateurs et /ou leurs conseillers (Isare, Bugarama, Mutambu, Mubimbi), quelques membres de l’assemblée générale de l’OAP, les animateurs volontaires de l’OAP, les alphabétiseurs et le staff de l’OAP, etc

Avant le déroulement proprement dit de festivités, les activités ont été ouvertes par l’hymne nationale suivi de celle de l’OAP. Après, le Secrétaire Exécutif a.i de l’OAP a prononcé son discours de circonstance relatif aux activités festives de la clôture de la campagne d’alphabétisation. Il a commencé à remercier tout un chacun pour avoir participé à cette journée de clôture de la campagne de formation. Son discours était ponctué par les messages clés d’investir dans l’alphabétisation des adultes car le développement durable local en dépend. Pour lui, l’alphabétisation autonomise les individus, renforce la compréhension mutuelle, facilite les échanges d’idées. Il a ajouté qu’investir dans l’éducation des adultes revient donc à investir dans l’éducation des familles entières.

Il a rappelé que cette activité a été réalisée dans neuf communes dont sept  de Bujumbura (Isare, Kabezi, Kanyosha, Mubimbi, Mutimbuzi, Mutambu, Nyabiraba) et deux de Rumonge (Bugarama, Muhuta).

Au total, 33 centres d’alphabétisation ont été entièrement consacrés à cette activité, et 33 alphabétiseurs dont 15 femmes se sont donnés corps et âme à cette activité louable à raison d’un alphabétiseur par centre. Au niveau global, 766 personnes ont été inscrites  à la formation dont 592 femmes et 174 hommes. Les résultats de la formation montrent que seulement un effectif de 296 personnes dont 241 femmes et 55 hommes a suivi et réussi au test organisé et corrigé par le département d’alphabétisation des adultes. Il a été signalé que plus de la moitié n’a pas achevé la formation soit par désistement, soit par abandon suite à diverses préoccupations. Dans son discours, le Secrétaire Exécutif a demandé aux administrateurs de penser et d’aider  à mettre dans leurs priorités l’alphabétisation des adultes afin d’arriver à un développement durable et harmonieux dans leurs communes. Il a indiqué aussi que les communes resteront sous développées tant qu’elles auront encore des analphabètes parmi sa population. Il a ajouté qu’il reste à lever et à relever et faire disparaître complètement les défis liés aux faible taux d’adhésion et de participation de la population cible au programme d’alphabétisation.  

Après le mot de circonstance du Secrétaire Exécutif, il a été suivi la remise des certificats des représentants des lauréats. Au total 30 lauréats étaient présents et 3 autres étaient empêchés. Cette remise était facilitée par les personnes de marque telle que la déléguée du Ministre ayant l’alphabétisation dans ses attributions, les administrateurs et les membres d’assemblée générale de l’OAP.

Les activités festives d’octroi des certificats ont été suivies par le discours du département d’alphabétisation. Elle a beaucoup félicité le travail noble que l’OAP entreprend depuis pas mal d’années dans sa zone d’action. Elle salue la volonté et l’engagement de l’OAP en la matière ainsi que la bonne collaboration qui lie son département et cette organisation. Elle a interpellé tout le monde de continuer à sensibiliser et à conscientiser la population qui souffre encore de l’analphabétisme car lire, écrire et compter est la base réaliste et réalisable du développement durable des ménages. Elle a ajouté que le département d’alphabétisation s’engage à toujours donner et concrétiser le cadre d’une politique claire qui donne une orientation garantissant un enseignement qui permet aux apprenants d’affronter la vie par une formation adaptée en vue d’une meilleure participation au développement socio-économique de la société. L’interpellation a été aussi lancée aux époux/épouses certifiés dont leurs conjoints restent analphabètes d’aller les conscientiser sur la plus-value de savoir lire, écrire et compter.

Il importe de rappeler que deux meilleurs alphabétiseurs ont  été primés par l’OAP à l’occasion de la Journée de clôture de la saison de l’alphabétisation pour leur meilleur mobilisation, efficacité, compétence mais aussi pour avoir formé non seulement beaucoup de personnes mais aussi les personnes qui ont démontré la réussite au niveau du test organisé par le  département de l’alphabétisation.

Ainsi, deux enseignants alphabétiseurs sont entre autre : NTAMARERERO Concilie de la commune de Mubimbi œuvrant sur le centre d’alphabétisation de Mubimbi. Chez elle, sur 35 personnes inscrites, 34 ont terminé la formation et ont passé l’examen. Seule une seule personne n’a pas eu la noté exigée. Celle-ci a eu un pagne comme prime de compétence. Le second c’est Michel NDIWENUMURYANGO de la commune de Mutambu et travaillant sur le centre d’alphabétisation de Ruvyagira. Sur ce centre, 41 personnes avaient été inscrites  mais 26 seulement ont pu terminer la formation. Néanmoins, tous les 26 ont réussi à l’examen organisé par le département d’alphabétisation. Comme récompense d’honneur, il a eu un tissu pour la confection de costume.

Les cérémonies d’octroi des certificats et des primes ont été accompagnées des discours de l’administration, des représentants des lauréats ainsi que des alphabétiseurs. Quant à l’administration, elle a vivement remercié dans l’ensemble les activités de l’OAP et a suggéré d’élargir la zone d’action vis-à-vis de l’alphabétisation qui est une activité de grande envergure. L’administration a promis de consacrer un double effort dans la sensibilisation afin d’assurer la couverture des collines et toucher toute la population cible.

Concernant les différents discours des lauréats, les messages clés étaient de remercier l’OAP et toutes les personnes qui n’ont ménagé aucun effort pour arriver au bout. Et pour démontrer que la formation a été utile et déjà bénéfique, un des lauréats a lu la lettre manuscrite de remerciement qu’elle avait elle-même rédigée. Comme doléances, les lauréats  demandent à l’OAP de continuer à les soutenir en les apprenant les activités de développement durable étant donné qu’ils pourront d’ores et déjà maitriser leur gestion du fait qu’ils sont en mesure de lire, écrire et compter.

A leur tour, les alphabétiseurs sont revenus sur les défis rencontrés dans leur travail et sur quelques histoires de succès. Pour les défis, ils sont revenus sur le taux élevé d’abandon dans quelques centres d’alphabétisation suite aux raisons susmentionnées, quelquefois les longues distances à parcourir et la disponibilisation tardive des maisons d’alphabétisation comme les écoles. Quant aux histoires de succès, les alphabétiseurs ont donné quelques exemples de lauréats des années antérieures qui ont été élus dans les conseils collinaires ou pour présider les associations, ceux qui ont obtenus de l’emploi car sachant lire, écrire et compter et ceux qui ont émergé dans des diverses activités génératrices de revenus les plus prometteuses, d’où ils sont actuellement reconnus comme ayant atteint un niveau satisfaisant d’autopromotion.

Ces discours ont été entrecoupés par des chansons et danses diverses d’agrémentation pour manifester la joie du jour, après quoi il y a eu une photo de famille et le partage d’un verre. Pendant la réception, d’autres mots de célébration de la fête ont été prononcés pour agrémenter les cérémonies.