Visite sur terrain de DFID (Department for International Development)

Vendredi le 10 février 2012, DFID composé de 3 consultants ont effectué une visite dans la province de Bujumbura en compagnie de l’équipe O.A.P asbl pour chercher des avis sur l’état d’avancement de la situation sécuritaire, politique et de la consolidation de la paix dans la province. Les groupes cibles étaient les ex combattants, et les jeunes .

 

 

Dans la commune Mutimbuzi, la délégation a visité les projets effectués par les ex-combattants dans le domaine de l’élevage. Ils ont aussi eu l’occasion de poser des questions sur l’intégration et l’implication des ex-combattants dans la communauté. Leurs inquiétudes ont été apaisées.

Les ex-combattants interviewés sur place ont témoigné la mise en ouvre des projets va contribuer énormément à la cohabitation pacifique des ex-combattants des différents ex-mouvements armées et les communautés d’accueil. Pour le moment, ils sont conscients qu’ils doivent vivre ensemble pour servir la même nation. Ils ont souligné qu’ils ont bénéficié aussi des formations sur la vie associative et commencent à initier des activités de développement en commun. Les conflits sont actuellement gérés par eux-mêmes dans leurs localités grâce aux formations suivies en matière de résolution pacifique des conflits. Ils ont enfin souligné que ce projet va leur permettre de gagner un peu d’argent.

La visite s’est poursuivie à Isale, où ils ont pu rencontrer l’administrateur de la commune et ses conseillers pour échanger la situation politique et sécuritaire de la province La question de la délégation était de savoir la collaboration entre différents partis politique, les revenues de la commune, les problèmes des Jeunes « IMBONERAKURE » sans oublier la situation de droit de l’homme dans la commune.

L’administrateur de la commune a expliqué en détails la situation de la commune avant et après les élections. Il a aussi expliqué à la délégation les processus suivi pour ramener le calme dans leurs commune sans oublier le soutient des organismes internationaux et locaux qui ont beaucoup aidé à la restauration de la paix et le respect de la personne humaine dans la commune.

Il a souligné surtout sur l’encadrement de la Jeunesse source de paix durable car c’est eux qui sont souvent corrompu par les politiciens.

 

 

Additional information