JOURNEE D’EVALUATION DE LA PROCEDURE DE L’OAP EN APPUIS FINANCIERS AUX PRODUCTEURS

Ce 24 janvier 2012, 30 représentants d’associations et des animateurs à la base se sont réunis à l’OAP pour apprécier la procédure de l’OAP en cours d’octroyer des appuis financiers aux producteurs en passant par le renforcement du capital des associations à la base.

Cette nouvelle approche démarrée avec la fin de l’année 2009 a déjà montré son impact sur terrain ;

 

 

1. Les bénéficiaires d’appuis financiers sont passés de 1 à 3, fort de l’avantage de proximité qui permet aux associations à la base de fiabiliser les garanties symboliques des populations et libérer beaucoup de crédits aux promoteurs de petits projets.

2. Beaucoup d’associations qui étaient en voix de dislocation se reconstituent progressivement suite à l’engouement des membres aux appuis financiers accordés aux membres. Beaucoup de groupements à la base sont renforcés par les formations accompagnements donnés par l’OAP aux bénéficiaires des appuis financiers, et la légalisation de ces structures est en train d’avancer dans toutes les communes, ce qui va les faires cheminer vers une autonomisation progressive.

3. Un grand changement de comportement des populations à la base, qui sont en train de comprendre le sens de l’honnêteté, du respect de l’engagement et de l’importance de remboursement pour un développement inclusif. Le taux de recouvrement est presque maximal.

Les représentants des associations pensent que le renforcement du processus pourrait fortement changr l’image économique de la province de Bujumbura. Pour cela, ils émettent trois principaux souhaits ;

1. Que le capital accordé en appui aux associations soit revu à la hausse pour leur permettre de toucher plus de promoteurs de projets.

2. Que les producteurs puissent bénéficier d’un appui plus consistant (franchir le plafond de 500.000F et aller le cas échéant autour d’un million) pour agrandir leurs activités.

3. Mener une réflexion approfondie sur les risques liés au secteur agricole et affiner les stratégies d’appuis aux agriculteurs.

 

Additional information