L’évaluation externe du programme 2006 - 2008 dit ceci : « Les constructions d’infrastructures sociales représentent un succès très important pour l’OAP qui réussit une mobilisation formidable des populations, renforce ainsi leur confiance en elles et contribue à réparer une injustice envers les populations de Bujumbura rural. Ces infrastructures représentent un besoin fondamental des populations. L’OAP initie également des comités de gestion qui pérennisent les ouvrages par des entretiens réguliers.

Si le choix de l’OAP de renforcer des structures reconnues par l’autorité est pertinent, les comités de gestion des infrastructures nécessitent un accompagnement sur le long terme pour développer des stratégies pérennes d’entretien et servir de levain au développement local.

Les associations des artisans ont également besoin d’un accompagnement supplémentaire dans la gestion des contrats, le respect des délais et l’obligation à la qualité.

Informations supplémentaires