Rencontre d’échange d’expériences et de renforcement entre les groupements SILCs.

L'Organisation d'Appui à l'Auto-Promotion ''OAP asbl'' met en œuvre depuis 2011, un projet de " Réinsertion socioéconomique des ex-combattant(e)s" exécuté dans les communes de Mutimbuzi, Kabezi, Isare et Kanyosha. En plus des    activités de renforcement des capacités des bénéficiaires sur la citoyenneté responsable et résolution pacifique des conflits, l’une des portes d’entrée utilisées pour réussir le rapprochement communautaire a été le regroupement des ex-combattants et autres jeunes des 4 communes en des groupes d’épargne et de crédit SILCs « Saving and Internal Lending Community ». Cette approche aura beaucoup contribué au développement intégral des membres des SILCs à travers la promotion de l’épargne et le financement d’activités génératrices de revenu.

En vue de favoriser le développement intégral de ces bénéficiaires en particulier et des communautés en général, l’OAP asbl a initié une nouvelle approche dénommée SILC (Saving and Internal Lending Community) ou CECI (Communauté d’Epargne et de Crédit Interne). En cette période, il y a des groupements SILC qui sont à une étape satisfaisante d’autonomisation et dont les membres ont déjà réalisé pas mal de petits projets de développement, le cas typique étant la Zone Rubirizi de la Commune Mutimbuzi.

Dans l’optique de susciter d’avantage l’esprit de compétitivité chez les bénéficiaires et de stimuler le reste de la population à adhérer à cette approche combien avantageuse, l’OAP asbl a organisé, en date du 22 Juillet 2016, une visite d’échange d’expérience intercommunautaire au sein des groupements SILCs  "DUFASHANYE TWITEZIMBERE" et "DUFATANE MU NDA" de la colline Muyange, zone Rubirizi, Commune Mutimbuzi.  A cette visite ont participé des représentants de 44 groupements SILCs venant des 4 communes, des Animateurs à la base impliqués quotidiennement dans le suivi de ces groupements, ainsi que les Conseillers Techniques des Administrateurs chargés du développement (CTD) dans les 4 communes.                                                                            Les 60 participants (33 hommes et 27 femmes) ont visité les activités génératrices de revenu initiées par les membres des 2 groupements de Muyange et  ont ensuite échangé sur la situation générale des groupements SILCs; les montants d’épargne, les taux d’intérêt, la régularité des réunions, ainsi le rôle social de cette approche pour les membres et pour la population environnante.

Beaucoup de témoignages ont été faits sur la plus-value de l’approche par rapport à  au développement des communautés, notamment sur:

Øla notion de loyauté et d’honnêteté

Øla notion de bonne gestion du temps (respect des heures de réunion et de la durée)

ØL’augmentation des connaissances sur l’organisation en groupe, l’application des textes réglementaires et la gestion des fonds

Øla lutte contre la paresse et l’égocentrisme

Øle sens d’organisation

Øle développement de l’esprit d’entraide et le renforcement des relations sociales

Øle développement de l’esprit entrepreneurial

ØL’augmentation des revenus par le développement d’activités économiques, l’amélioration des conditions de vie et l’estime de soi.

Les ex-combattants ont affirmé avoir changé de comportement et qu’ils se sont carrément réintégrés et sentent désormais membres à part entière de leurs communautés. 

DSC_0596.JPGDSC_0608.JPGDSC_0602.JPGDSC_0616.JPGDSC_0590.JPGDSC_0577.JPGDSC_0579.JPGDSC_0592.JPG

 

Informations supplémentaires